Breaking News :

nothing found
25 novembre 2020

Santé

 

Bienfaits du sport sur le corps

Il a été clairement démontré que la pratique régulière d’une activité physique peut contribuer à diminuer le risque des maladies cardio-vasculaires et diminuer le risque d’hypertension artérielle. Elle améliore l’endurance de votre organisme, augmente votre résistance et votre souplesse.

L’activité physique est également un élément de prévention essentiel pour garder des os solides et prévenir ainsi l’ostéoporose. Pratiquer un sport permet de prévenir les lombalgies et la récurrence des symptômes. Le renforcement musculaire occasionné lors des exercices physiques est aussi bénéfique pour les rhumatismes inflammatoires chroniques. Vieillir en bonne santé et garder des fonctions immunitaires efficaces plus longtemps font également partie des avantages des exercices sportifs.

Effets sur le surpoids et l’obésité

L’activité physique favorise le maintien d’un poids corporel, qu’elle contribue également à maintenir une perte de poids et à prévenir une reprise. Sachant que l’obésité est un problème majeur susceptible d’augmenter le risque cardio-vasculaire, d’accident vasculaire cérébral… il est essentiel de pratiquer une activité physique. Son rôle est essentiellement préventif.

Bienfaits pour la peau

A adopter sans tarder si vous souhaitez conserver l’élasticité de votre peau. Une véritable cure de jouvence !

Bienfaits pour le cerveau

Dans la maladie d’Alzheimer, elle joue aussi un rôle auprès des malades qui voient leur taux de mortalité et leur risque de chutes diminuer.

Bienfaits pour le mental

L’activité physique a également des conséquences positives d’ordre psychologique. Elle atténue ainsi le syndrome dépressif et les anxiétés. Le sommeil est alors favorisé sauf si la pratique sportive a lieu le soir. Cette dernière est alors stimulante. Sans compter ses effets sur la bonne humeur !

Enfant, le sport influe sur l’état de santé en ralentissant par exemple l’évolution des facteurs de risque responsables des maladies chroniques. Durant l’adolescence, il permet d’avoir une meilleure estime de soi, une réduction du stress (dû à production d’hormones appelées endorphines) et de l’anxiété.

Bienfaits du sport sur la sexualité

La sexualité bénéficie aussi des bienfaits du sport. Bonne endurance du muscle cardiaque et bonne fonction érectile, l’activité physique a un rôle dans le maintien de la bonne qualité des rapports sexuels dans le temps.

Combien de sport par jour et par semaine ?

Une pratique régulière à raison de 2 à 3 fois par semaine (1 heure environ à chaque fois) est souhaitable pour en retirer des effets. Sachez qu’elle ne se limite pas au sport, elle peut revêtir diverses activités comme la marche, le ménage, le jardinage… La pratique est à adapter aux différents âges de la vie.

Comment effectuer sa transition vers le minimalisme ?

1- PATIENCE

Oui, il ne faut surtout pas griller les étapes. En effet, une transition réussie vers le minimalisme, c’est entre 6 mois et 2 ans. Il est recommandé de ne pas vous mettre à 100% en chaussures minimalistes, mais de toujours conserver une ou plusieurs paires de chaussures, certaines avec un peu de drop, et de varier de temps à autre.

2- PROGRESSIVITÉ

Ne passez pas de 10 km avec vos chaussures habituelles à la même distance en chaussures minimalistes. Le fait de courir sur l’avant ou le milieu du pied sollicite beaucoup vos mollets ; ce sont eux qu’il va falloir remuscler.
Alternez vos chaussures minimalistes avec vos chaussures habituelles !

3- TECHNIQUE DE COURSE MÉDIO-PIED

Le conseil est donc de commencer tranquillement, sur des sols type chemins de forêts pas trop mous, pas trop durs.
Courir « pieds nus », c’est réduire la taille des foulées, mais plus rapides.

4- ÉCOUTER SON CORPS

Courir en Fivefingers peut permettre de ne plus avoir de douleurs, ou engourdissements des genoux. Cependant, vous pouvez ressentir des douleurs assez récurrentes sur le coup de pied et le tendon d’Achille. Donc diminuez la quantité de sorties en minimalistes et optez pour des chaussures plus classiques, le temps d’aller mieux.

Le minimaliste est une manière de courir agréable et moins traumatisante pour les articulations, mais il y a une rééducation du corps à faire. Un point clef à connaître, pas uniquement valable pour le minimalisme, mais pour le running en général : varier les paires de chaussures. Ceci évite aux blessures de s’installer et permet à votre corps de s’adapter, en découvrant des sensations différentes.